dilluns, 14 de novembre de 2016

Besièrs: de sòus per lo CIRDÒC, pas un sòu per las afichas racistas! / Béziers: de l'argent pour le CIRDOC, pas un centime pour les affiches racistes!




Besièrs: de sòus per lo CIRDÒC,
 pas un sòu per las afichas racistas!

Lo Centre Interregional de Desvolopament de l’Occitan a Besièrs es un establiment public gerit per un sindicat mixte dobèrt. Es installat dins lo quartièr universitari de Besièrs, dins un bastiment modèrne de 900 m2. Animat per un desenat de personas, lo CIRDÒC recampa tota la memòria d’Occitània e participa activament al desvolopament de la lenga e de la cultura nòstra. De mai, es una institucion inscricha dempuèi d’annadas dins lo païsatge cultural de la vila. Ne valoriza l’imatge fins a l’internacional.

Uèi lo CIRDÒC patís una ataca sobta e violenta de part del cònsol de la vila, Robert Ménard, e de sa majoritat municipala. Lo budget annal de la dinamica institucion es normalament d’1,1 milion d’èuros. Aquò inclutz una participacion de 206 000 € de la comuna de Besièrs. Lo cònsol Ménard, jol fals pretèxte de restriccions budgetàrias, a decidit de suprimir la subvencion annala, siá mai del 18% del budget. Curiosament del temps que Ménard suprimís l’ajuda al CIRDÒC, reüssís el a trapar de sòus per finançar de campanhas d’afichatge racistas, pròva que l’argent i es. Mas pel CIRDÒC aquesta pèrda de rintradas de fonzes met en perilh la santat de l’institucion e son foncionament.

Iniciativa per Occitània denóncia amb fòrça la supression del finançament comunal del CIRDÒC e ne demanda lo restabliment immediat e perenne. La moneda publica dels occitans es una valor comuna qu’a vocacion de servir l’interès comun dels occitans. Lo CIRDÒC es un d’aquestes interèsses comuns. Es lo ben comun de totas las occitanas e de totes los occitans e al delà d’aquò es patrimòni de l’umanitat.
Iniciativa per Occitània demanda a totas las personas de bona volontat de se levar per far front e luchar contra la temptativa de Ménard e de sa còla d’estofar lo nòstre CIRDÒC.



Béziers: de l'argent pour le CIRDOC, pas un centime pour les affiches racistes!

Le Centre Interrégional de Développement de l’Occitan à Béziers est un établissement public géré par un syndicat mixte ouvert. Il est installé dans le quartier universitaire de Béziers, dans un bâtiment moderne de 900 m2. Animé par une dizaine de personnes, le CIRDOC rassemble toute la mémoire de l'Occitanie et participe activement au développement de la langue et de la culture occitanes. En outre, c'est une institution inscrite depuis des années dans le paysage culturel de la ville. Il en valorise l’image même à l'international.

Aujourd'hui, le CIRDOC subit une attaque et soudaine de la part du maire de la ville, Robert Ménard, et de sa majorité municipale. Le budget annuel de la dynamique institution est normalement d’1,1 million d’euros. Cela inclut une participation de 206 000 € de la commune de Béziers. Le maire Ménard,, sous le faux prétexte de restrictions budgétaires, a décidé de supprimer la subvention annuelle, soit plus de 18% du budget. Curieusement, alors que Ménard supprime l'aide au CIRDOC, il réussit lui à trouver des fonds pour financer des campagnes d'affichage racistes, preuve qu'il y a de l'argent. Mais pour le CIRDOC cette perte de revenus met en danger la santé de l’institution et son fonctionnement.

Iniciativa per Occitània dénonce avec force la suppression du financement municipal du CIRDOC et en demande le rétablissement immédiat et pérenne. L'argent public des Occitans est une valeur commune qui a vocation à servir l'intérêt commun des Occitans. Le CIRDOC est un de ces intérêts communs. C'est le bien commun de toutes les Occitanes et de tous les Occitans et, au-delà, c'est un patrimoine de l'humanité.
Iniciativa per Occitània demande à toutes les personnes de bonne volonté de se lever pour faire front et de lutter contre la tentative de Ménard et de son équipe d'étouffer le CIRDOC.

Cap comentari:

Publica un comentari a l'entrada