divendres, 15 de juliol de 2016

Non cedirem au terror: Niça per totjorn! / Nous ne céderons pas à la terreur : Nice pour toujours !




Non cedirem au terror: Niça per totjorn!

Lo movement Iniciativa per Occitània exprimissèm lo nòstre dolor après l’atemptat atròç qu’a tocat tantu innocents a Niça, en Occitània, lo 14 de julhet. Siam au costat dei victimas e pensam respectuosament ai mòrts, ai ferits, ai sieus familhas e ai sieus amics.

Sostenèm la vila de Niça, li autoritats locali, lu servicis d’emergéncia, lu secors e li fòrças de seguretat que trabalhan emb coratge.

Siam determinats per luchar còntra lu assassins qu’an comés e organizat aquel acte criminau. Es probable que lo coupable siga una organizacion fanatica religioa de tipe jihadista.

Coma o avèm dich sempre, lo fanatisme religiós es un fenomèn criminau de massa qu’es tan grèu coma lo faissisme, que fa de miliers de victimas dins lo Mond e que si deu combatre emb una determinacion absoluda. Es un flagèu per l’umanitat.

Condemnam l’incompeténcia de l’estat francés centrau qu’es incapable de protegir seriosament li populacions, coma o demòstran lu rapòrts recents de parlamentaris e d’especialistas. Fàcia au terrorisme, la bòna reaccion non es pas de cantar la Marselhesa ni de far de dichas ninòii sus la “Republica” e la “nacion francesa”. La bòna reaccion es d’organizar melhor li fòrças de seguretat, de n’acabar emb la rivalitat entre servicis e de metre fin a la desconnexion entre li administracions (dins l’estat e entre lu estats).

Es clar que lo discors francés chauvin que seguisse aqueste tipe de tragèdia es inadaptat. Ramentam que Niça es una vila d’Occitània e nautres, coma niçards e coma occitans, siam victimas d’un conflicte que non avèm jamai vougut.

Naturalament, Iniciativa per Occitània condemna finda lo discors d’òdi e d’islamofobia de l’extrèma drecha. Lu responsables dau drama non son lu musulmans coma taus. Lu responsables son de grops de fanatics, cen qu’es tot plen diferent de l’islam.

Lo 15 de julhet dau 2016

***

Nous ne céderons pas à la terreur : Nice pour toujours !

Le mouvement Iniciativa per Occitània exprime sa douleur après l’attentat atroce qui a touché tant d’innocents à Nice, en Occitanie, le 14 juillet. Nous sommes au côté des victimes et nous pensons respectueusement aux morts, aux blessés, à leurs familles et à leurs amis.


Nous soutenons la ville de Nice, les autorités locales, les services d’urgence, les secours et les forces de sécurité qui travaillent avec courage.

Nous sommes déterminés pour lutter contre les assassins qui ont commis et organisé cet acte criminel. Il est probable que le coupable soit une organisation fanatique religieuse de type djihadiste. 

Comme nous l’avons toujours dit, le fanatisme religieux est un phénomène criminel de masse aussi grave que le fascisme ; il fait des milliers de victimes dans le monde et on doit le combattre avec une détermination absolue. C’est un fléau pour l’humanité. 

Nous condamnons l’incompétence de l’État français central qui est incapable de protéger sérieusement les populations, comme le démontrent les rapports récents de parlementaires et de spécialistes. Face au terrorisme, la bonne réaction n’est pas de chanter la Marseillaise ni de faire des discours niais sur la « République » et la « nation française ». La bonne réaction est de mieux organiser les forces de sécurité, d’en terminer avec la rivalité entre services et de mettre fin à la déconnexion entre les administrations (dans l’État et entre les États). 

Il est clair que le discours français chauvin qui suit ce type de tragédie est inadapté. Nous rappelons que Nice est una ville d’Occitanie et nous, comme Niçois et comme Occitans, nous sommes victimes d’un conflit que nous n’avons jamais voulu.

Naturellement, Iniciativa per Occitània condamne aussi le discours de haine et d’islamophobie de l’extrême droite. Les responsables du drame ne sont pas les musulmans en tant que tels. Les responsables sont des groupes de fanatiques, ce qui est bien différent de l’islam.



Le 15 juillet 2016
 

Cap comentari:

Publica un comentari a l'entrada