diumenge, 8 de febrer de 2015

Sosten a l'independentista savoiard Fabrice Dugerdil




Sosten a l’independentista savoiard Fabrice Dugerdil (occitan)

Avem aprés l’empresonament de l’independentista savoiard Fabrice Dugerdil.


Es un acarnament judiciari especialament regde que menèt En Dugerdil dins las presons francesas. En abril de 2011 foguèt contrarotlat per la gendarmariá amb de placas d’immatriculacion non confòrmas a la lei francesa, ja que portairas d’un numèro “diplomatic” (los movements que n’es sòci, la Direcccion dels Afars Savoiards e lo Govèrn Provisòri de l’Estat de Savòia, considèran illegala l’annexion de Savòia per l’estat francés). Pendent aquel contraròtle refusèt de donar sa documentacion d’identitat.


En setembre de 2011 foguèt condemnat per aquestes faches a una multa que refusèt de pagar. Aquel refús portèt la multa a 3600 € (40 € per jorn pendent 90 jorns). En septembre de 2014 lo jutge d’aplicacion de las penas lo condemnèt a 3 meses d’empresonament per refús de pagar. Lo 22 de genièr de 2015, los gendarmas l’informèron que lo vendrián menar en preson dintre pauc. Lo venguèron quèrre lo 28 de genièr. Aprofechèron son arrestacion per l’interrogar sur un autre afar: lo 8 de novembre de 2014 aviá organizat una manifestacion a Bonneville per protestar contra la destruccion programada de l’ancian espital bastit del temps que Savòia fasiá partida del l’estat independent de Savòia (Piemont-Sardenha).


Fabrice Dugerdil es ara en preson per tres meses.

La definicion internacionalament admesa d’un presonièr politic es qu’almens un d’aqueles 5 critèris siá reconegut:
1/ Detencion impausada en violacion de las libertats fondamentalas (de pensada, consciéncia, expression, associacion)
2/ Detencion per de rasons politicas sens relacion amb una infraccion
3/ Disproporcion, per de rasons politicas, entre la durada de la detencion e la gravitat de l’infraccion
4/ Discriminacion d’una persona al par d’autras per de rasons politicas
5/ Irregularitat de la procedura de jutjament per de rasons politicas

Iniciativa per Occitània considèra qu’almens los ponches 1 e 3 s’aplican a la detencion de Fabrice Dugerdil. D’efièch pas cap d’autra pena de substitucion li foguèt pas prepausada pel jutge. Pensam qu’una pena de tres meses de preson per de rasons ligadas a l’activisme politic, mas sustot totalament non-violentas, donan al militant independentista l’estatut de presonièr politic.

Fabrice Dugerdil a entamenat una cauma de la fam lo 2 de febrièr. Sa femna a pas encara recebut l’autorizacion de lo vesitar dins sa preson.

Iniciativa per Occitània pòrta sosten a l’activista independentista Fabrice Dugerdil e demanda la siá liberacion immediata.

***

Soutien à l’indépendantiste savoyard Fabrice Dugerdil (français)

Nous avons appris l’emprisonnement de l’indépendantiste savoyard Fabrice Dugerdil.

C’est un acharnement judiciaire particulièrement raide qui a mené M. Dugerdil dans les prisons françaises. En avril 2011, il a été contrôlé par la gendarmerie avec des plaques d’immatriculation non conformes à la loi française, car porteuses d’un numéro “diplomatique” (les mouvements dont il est membre, la Direction des affaires savoisiennes et le Gouvernement provisoire de l’État de Savoie, considèrent que l’annexion de la Savoie par l’État français est illégale). Pendant ce contrôle, il a refusé de donner ses papiers d’identité.

En septembre 2011, il a été condamné pour ces faits à une amende qu’il a refusé de payer. Ce refus a porté l’amende à 3600 € (40 € par jour pendant 90 jours). En septembre 2014, le juge d’application des peines l’a condamné à 3 mois d’emprisonnement pour refus de payer. Le 22 janvier 2015, les gendarmes l’ont informé qu’ils viendraient l’emmener en prison sous peu. Ils sont venus le chercher le 28 janvier. Ils ont mis a profit son arrestation pour l’interroger sur une autre affaire: le 8 novembre 2014, il avait organisé une manifestation à Bonneville pour protester contre la destruction programmée de l’ancien hôpital construit à l’époque où la Savoie faisait partie de l’État indépendant de Savoie (Piémont-Sardaigne).

Fabrice Dugerdil est maintenant en prison pour trois mois.

La définition internationalement admise d’un prisonnier politique est qu’au moins l’un de ces 5 critères soit reconnu:
1/ Détention imposée en violation des libertés fondamentales (de pensée, conscience, expression, association)
2/ Détention pour des raisons politiques sans relation avec une infraction
3/ Disproportion, pour des raisons politiques, entre la durée de la détention et la gravité de l’infraction
4/ Discrimination d’une personne en comparaison avec d’autres pour des raisons politiques
5/ Irrégularité de la procédure de jugement pour des raisons politiques

Iniciativa per Occitània considère qu’au moins les points 1 et 3 s’appliquent à la détention de Fabrice Dugerdil. En effet, aucune autre peine de substitution ne lui a été proposée par le juge. Nous pensons qu’une peine de trois mois de prison pour des raisons liées à l’activisme politique, mais surtout totalement non violentes, donnent au militant indépendantiste le statut de prisonnier politique.

Fabrice Dugerdil a entamé une grève de la faim le 2 février. Sa femme n’a pas encore reçu l’autorisation de lui rendre visite dans sa prison.

Iniciativa per Occitània apporte son soutien à l’activiste indépendantiste Fabrice Dugerdil et demande sa libération immédiate.

Cap comentari:

Publica un comentari a l'entrada